Skip to Content

Campagnes

Aide au développement

Fern a pour objectif d'améliorer la qualité de l'aide de la CE pour qu'elle contribue à la protection des forêts et reconnaisse les droits des populations forestières.

L'analyse de Fern: Bien que l'aide au développement de la CE ait des objectifs très positifs, en ne prenant pas en compte l'importance d'un environnement sain, les programmes de la CE peuvent en fait conduire à une augmentation de la pauvreté en dévastant l'environnement dont dépende

Outils environnementaux dans le cadre de la coopération au développement de la CE

Une étude de FERN, BirdLife et WWF qui analyse la disponibilité des outils environnementaux actuellement utilisés dans la coopération au développement de la CE, en se concentrant sur les profils environnementaux par pays (PEP), les études d’impact sur l’environnement (EIE) et les évaluations environnementales stratégiques (EES).

L’Accord de Partenariat Volontaire au Cameroun: Evaluation du processus

Note d'information de la plateforme Forêts - Communauté Européenne qui évalue les procédés de négociation entre l'Union Européenne et le gouvernement camerounais pour définir un Accord de Partenariat Volontaire FLEGT. Parmi d'autres, les ONG pressent les deux institutions gouvernementales de s'assurer que les APV mènent à une gestion durable des forêts et qu'ils incluent également des éléments environnementaux et sociaux.

Fichier attachéTaille
PDF iconOPEN310.8 KB

Provoquer le changement - Un Kit d’outils pour les ONG africaines

Le présent Kit d’outils en matière de plaidoyer est élaboré à l’intention de toutes les ONG locales et nationales, environnementales et sociales, mais en particulier pour celles basées en Afrique de l’Ouest, car les études de cas et les informations de base sont circonscrites à cette région. Le Kit d’outils a été produit par FERN à la demande d’un réseau d’ONG environnementales en Afrique de l’Ouest : Le GAWA (Green Actors of West Africa).

Fichier attachéTaille
PDF iconProvoquer le changement2.83 MB

Intégration des questions environnementales dans la coopération entre l’UE et les pays ACP

Note d'information développée par FERN et WWF en préparation de l’atelier : “Quelle est la pertinence des priorités transversales ? Evaluation critique d’une décennie d’approche transversale sur le genre et l’environnement.” L’objectif de cet atelier est de discuter avec différents groupes spécialisés les avantages et les inconvénients de l’intégration des questions environnementales dans la coopération au dévelopement.

Rapport de la Cour des comptes: les aspects environnementaux de la coopération pour le développement de la Commission

Cette note d’information résume les conclusions de la Cour des comptes européenne. Le rapport critique la Communauté européenne pour son incapacité à assurer une protection environnementale efficace dans les projets en rapport avec la coopération entre la Communauté européenne (CE) et les pays en développement. Les conclusions de la Cour ne sont pas nouvelles et détaille les succès . Le dernier rapport conclut en recommandant à la Commission d’élaborer une stratégie environnementale globale pour sa coopération pour le développement.

Fichier attachéTaille
PDF iconRapport de la Cour des comptes354.31 KB

10ème FED : Que restera-t-il pour le développement humain et social durable dans les pays ACP?

Lettre conjointe des ONG aux ministres européens du développement et de la finance à l'approche du Conseil des ministres ACP/UE tenu à Port Moresby du 1er au 2 Juin 2006. Les ONGs demandent à l'UE de tenir ses promesses de responsabilité envers les pays ACP en s'assurant que le 10ème FED soit centré sur le développement humain et social durable, avec une attention particulière portée sur des sujets comme l'environnement et la promotion de l'égalité des genres et des droits humains.

Tchad - Lettre ouverte au Secrétaire Général des Nations-Unies

Lettre ouverte de la société civile internationale sur la situation au Tchad et ses répercussions sur les populations. Lettre envoyée au lendemain du scrutin présidentiel du 3 mai boycotté par une grande partie du monde politique tchadien et maintenu malgré le développement d'un conflit armé sur une partie du territoire national.

Fichier attachéTaille
PDF iconOPEN1.08 MB

Cameroun: la société civile prête pour les APV FLEGT

27 organisations de la société civile camerounaise et organisations des peuples autochtones appellent, parmi d'autres, le gouvernement  du Cameroun à garantir la représentation de la société civile nationale et des organisations des peuples autochtones dans la préparation, la négociation et la mise en oeuvre de l'accord de partenariat volontaire FLEGT. A lire:

  • Organisation de la représentation de la société civile du secteur forestier au Cameroun
  • Déclaration finale de la société civile camerounaise

Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d’Action FLEGT de la Commission européenne

Note d'information de la Plateforme Forêts - Communauté européenne de FERN résumant les éléments clés du Plan d'Action FLEGT (Forest Law Enforcement, Governance and Trade).

Lettre aux autorités françaises, européennes et à la Banque Mondiale concernant la situation de Droits Humains au Tchad.

Lettre ouverte de la société civile internationale sur l’absence de réaction des autorités européennes aux atteintes à la liberté de la presse et à la liberté d’action des organisations de Droits Humains.

  • Réponse de la Banque Mondiale (août 2005)
  • Réponse de la Commission européenne (septembre 2005)

Compensation de biodiversité

FERN veut garantir que la protection de l'environnement dans l’UE se focalise sur la manière d’éviter toute atteinte à la biodiversité et souligne les défauts des mécanismes de compensation

Forêts et Climat

Le but de FERN est d’obtenir un engagement de l’UE pour un arrêt de la destruction des forêts, d’une manière qui respecte les droits des populations forestières et qui ne soit pas basée sur le commerce du carbone.

L'analyse de FERN: Les initiatives qui se focalisent sur la réduction de la déforestation, à c

Le climat et le peuple Sámi menacés alors que la Finlande essaie de cacher ses émissions forestières

L’exploitation forestière industrielle de la Finlande menace le climat et son peuple indigène, les Sámis.

Fichier attachéTaille
PDF iconFR_Finland PR_final.pdf490.46 KB

Comment atteindre les Objectifs de développement durable ? Gros plan sur les forêts

En septembre 2015, les gouvernements du monde entier ont adopté un programme de développement durable, articulé autour de 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui doivent être atteints d’ici 2030. Les buts sont nobles et très ambitieux : éradiquer toutes les formes de pauvreté, lutter contre les inégalités, résoudre le problème du changement climatique et s’assurer que personne n’est laissé pour compte.

Fichier attachéTaille
PDF iconFern_SDG_A4_FR.pdf409.51 KB

Que signifie LULUCF?

Avez-vous déjà entendu parler de LULUCF?  Savez-vous ce que ça signifie ? Regarder cette vidéo claire et informative pour tout savoir sur  “l’utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie.” Cette vidéo explique pourquoi les forêts ne peuvent pas être utilisées comme excuse pour ne pas réduire les émissions de l’agriculture, du transport et des bâtiments.

Comment l'accord des nations unies sur l'aviation dupe le climat

Les compagnies aériennes préparent un accord qui affaiblira grandement notre capacité à lutter contre le changement climatique. Interpeller l'OACI, Organisation de l'aviation civile internationale, pour qu'ils REDUISENT leurs émissions.

Mettre en oeuvre dans’empressement, pour le regretter longtemps

Il s'agit de la troisième d'une série de rapports dans lesquels FERN et le Forest Peoples Programme (FPP) se penchent sur le Fonds de partenariat pour le carbone forestier de la Banque mondiale (FCPF).

Fichier attachéTaille
PDF iconMettre en œuvre dans l’empressement.pdf2.21 MB

Négociations de Doha sur le climat: ForestWatch Rapport spécial

La 18ème Conférence des Parties (CdP18) à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) s’est tenue à Doha, au Qatar, sur fond de rapports de haut niveau mettant en garde contre l’imminence d’un réchauffement mondial compris entre 4 et 6°C. Les résultats de la conférence confirment que les pays en voie de développement sont peu disposés à s’engager dans l’atténuation du changement climatique, et n’apportent aucune réponse aux besoins urgents de financement dans les pays en voie de développement en matière d’adaptation et d’atténuation.

Fichier attachéTaille
PDF iconDoha update_FR.pdf207.01 KB

REDD+: une structure d’incitation pour des performances à long terme

Ce document présente une approche pragmatique pour un suivi fiable des performances de REDD+, afin de fournir une protection efficace des forêts compte tenu des ressources disponibles limitées. Il est largement admis que se concentrer sur les causes sous-jacentes de la déforestation, telles que la mauvaise gouvernance forestière, le mépris pour les écosystèmes et le manque de clarté autour des droits fonciers, est la première étape essentielle à la réduction du couvert forestier.

Fichier attachéTaille
PDF iconbroad_performance_paper_FR.pdf338.65 KB

REDD, FLEGT et échanges de droits d’émission de carbone : cours de formation en six parties

Il n’est pas facile d’appréhender la REDD (Réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts) ou l’échange de droits d’émission de carbone sans posséder quelques connaissances préalables car ces concepts, plutôt complexes, font généralement appel à un langage technique et à un jargon encore plus compliqués.

Pages

Législation forestière et gouvernance (FLEGT)

L’objectif de Fern est de travailler avec ses partenaires pour améliorer la gouvernance forestière de manière à arrêter le commerce illégal du bois en Europe et à rendre aux communautés locales la propriété des terres forestières.

L’analyse de Fern: Environ la moitié des bois tropicaux et 20 pour cent du bois des forêts boréales importés dans l'UE est d'origine illégale.

Mise en œuvre de la foresterie communautaire en République du Congo

En République du Congo, le secteur forestier est le deuxième contributeur à l’économie nationale après le pétrole et le principal employeur après la fonction publique.
Fichier attachéTaille
PDF iconforesterie communautaire RoC (1).pdf481.41 KB

ForestWatch actualité des APV: un an après la mise en place des licences FLEGT

LoggingOff et Fern publient une publication bi-mensuelle Forest Watch Special – Actualité des APV traitant des événements qui ont marqué les pays signataires ou en négociation d’un Accord de Partenariat Volontaire avec

Fichier attachéTaille
PDF iconVPA Update Nov2017 FR.pdf5.35 MB

Index de transparence des systèmes fonciers communautaires en Afrique

En 2015, l‘African Community Rights Network (ACRN) a lancé l’Index de Transparence des Droits fonciers communautaires en Afrique (en anglais African Community Land Tenure Index ou ACLTI).

Fichier attachéTaille
PDF iconIndiceALCTI_Congo_final.pdf793.46 KB

Le destin des forêts du Bassin du Congo doit être entre les mains de ses habitants

Par Marie-Ange Kalenga

Le souffle léger de démocratisation qui traverse actuellement  le bassin du Congo est largement l’œuvre de la société civile.

Une occasion de changer les choses : Briefing de la société civile sur les négociations de l’accord de partenariat volontaire entre le Vietnam et l’Union européenne

Ce briefing fait le point sur l’APV du Vietnam à un moment décisif : à l’heure où l’accord quitte la phase de négociation pour entrer formellement dans la phase de ratification. Il évalue l’accord, ainsi que le processus de négociation, du point de vue de la société civile.

Fichier attachéTaille
PDF iconUne occasion de changer les choses.pdf1.42 MB

L’avenir du processus FLEGT: quelles seront les priorités de l’UE?

LoggingOff et Fern ont publié l'édition spéciale de Forest Watch qui relaye les dernières nouvelles concernant les pays avec lesquels se négocient les

Fichier attachéTaille
PDF iconVPAs update FW2017FR.pdf256.01 KB

Étude diagnostique sur la foresterie communautaire en République du Congo

Cette étude diagnostique se penche sur les opportunités et les contraintes pour le développement de la foresterie communautaire en République du Congo. Elle entend apporter des éclairages sur le cadre institutionnel et juridique notamment les textes et acteurs clés pertinents en matière de foresterie communautaire; dresser un état des lieux des droits fonciers des communautés locales; identifier les opportunités et contraintes de renforcement des droits fonciers coutumiers et d’accès à la foresterie communautaire, ainsi que des capacités organisationnelles et techniques des communautés forestières, et fournir des recommandations pour éclairer la mise en oeuvre du projet CoNGOs en République du Congo.
 
Fichier attachéTaille
PDF iconferrn roc 2017.pdf1.95 MB

Congo Brazzaville : La société civile salue la suspension des activités de déboisement illégal d’Atama Plantation dans la Sangha

Les organisations de la société civile congolaises et internationales saluent la décision prise par le gouvernement du Congo Brazzaville de suspendre les activités de déboisement de la société Atama Plantation dans la Sangha. Cette dernière a en effet suscité de nombreuses interrogations, notamment sur leur projet de déboiser près de 180 000 hectares de forêts pour y planter des palmiers à huile. Le gouvernement congolais se doit toutefois d’évaluer correctement la pertinence de la poursuite du projet Atama compte tenu des promesses et engagements non respectés à ce jour par la société malaysienne. 

Fichier attachéTaille
PDF iconCP Atama_version finale.pdf495.25 KB

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

Alors que les décideurs de l'Union européenne (UE) et des pays producteurs de bois se penchent sur l'avenir du plan d'action FLEGT et de ses Accords de partenariat volontaire (APV), des organisations et des plateformes de la société civile du Cameroun, du Gabon, du Ghana, du Guyana, du Libéria, du Honduras, d'Indonésie, de la République centrafricaine, de la République du Congo, de la République démocratique du Congo, du Vietnam et d'Europe ont publié une note proposant des recommandations pour  renforcer et affiner les APV.

Fichier attachéTaille
PDF iconbriefingVPAs_french.pdf534.59 KB

Pages

Marché Carbone

FERN a pour objectif de faire en sorte que le débat sur le climat ne se cantonne pas au marché du carbone et de soutenir les communautés concernées par les projets de compensation des émissions de carbone.

L’analyse de FERN : La Commission européenne a décrit le changement climatique comme «l'une des plus graves menaces environnementales, sociales et économiques pour la planète». Pour FERN, essayer de lutter contre cette menace par un mécanisme de marché permettant de poursuivre les émissions d’un côté pour soi-disant les réduire de l’autre relève de l’absurde.
Des réductions doivent intervenir partout, en particulier dans les pays industrialisés. Et ce, dès maintenant.
Au lieu de consacrer notre temps, notre argent et nos efforts à la mise en place d’un nouveau système d’échange de quotas d’émission à l’échelle mondiale, nous devrions investir dans de véritables réductions des émissions et créer des infrastructures d’énergies et de transports peu consommatrices de carbone. 

Comment l'accord des nations unies sur l'aviation dupe le climat

Les compagnies aériennes préparent un accord qui affaiblira grandement notre capacité à lutter contre le changement climatique. Interpeller l'OACI, Organisation de l'aviation civile internationale, pour qu'ils REDUISENT leurs émissions.

Les marchés du carbone profiteront-ils un jour aux gouvernements, forêts et peuples du sud ?

Les organisations soussignées pensent que le commerce du carbone ne réduit pas les émissions, qu’il ne redistribuera pas l’argent là où il est nécessaire sur le terrain et qu’il ne reconnaîtra pas le rôle important des communautés dans la protection des forêts.

 

Fichier attachéTaille
PDF iconcarbonleaflet_fr_2015.pdf863.09 KB

Deux ONG publient un rapport expliquant pourquoi l’UE devrait se détourner de la compensation carbone forestière

Il y a dix ans, l’UE investissait plus d’1,5 million d’euros dans le projet carbone de N’hambita au Mozambique, un projet pilote censé démontrer comment les forêts peuvent être utilisées pour compenser les émissions industrielles. Ce communiqué de presse coïncide avec la publication d'un rapport intitulé « Le carbone discrédité », qui explique pourquoi les projets de carbone forestier ne peuvent pas produire de bénéfices climatiques, environnementaux, sociaux ou même financiers.

Fichier attachéTaille
PDF iconPress release N'hambita report_Final FR.pdf117.83 KB

Le carbone discrédité: Pourquoi l’UE devrait se détourner de la compensation carbone forestière

Le projet pilote de compensation carbone de la forêt N’hambita, géré par la société Envirotrade et initialement financé par la Commission européenne (CE)1, n’a pas réussi à remplir la plupart de ses objectifs en matière de changement climatique, de développement, de finances et d’appren

Fichier attachéTaille
PDF iconNhambita_FR_internet.pdf808.56 KB

REDD, FLEGT et échanges de droits d’émission de carbone : cours de formation en six parties

Il n’est pas facile d’appréhender la REDD (Réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts) ou l’échange de droits d’émission de carbone sans posséder quelques connaissances préalables car ces concepts, plutôt complexes, font généralement appel à un langage technique et à un jargon encore plus compliqués.

Pourquoi les marchés du carbone ne profiteront pas aux gouvernements, aux forêts et aux populations des pays du sud

Nombreux sont les gouvernements à penser que les échanges de carbone apporteront un financement substantiel en vue de la protection ou de la gestion durable des forêts dans leurs pays, grâce aux programmes de réduction des émissions en provenance de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD). Le présent rapport signé par 28 organisations explique pourquoi les marchés du carbone ne profiteront pas aux gouvernements, aux forêts et aux populations des pays du sud.

Fichier attachéTaille
PDF iconcarbonleaflet–french_24nov.pdf272.1 KB

Voué à l’échec ? Notions, pratiques et controverses sous-jacentes au commerce du carbone.

Le commerce du carbone est devenu le pilier central des efforts internationaux pour freiner le changement climatique. Il s’agit d’un terme que la plupart des gens reconnaîtront, mais bien moins nombreux sont ceux qui possèdent une bonne compréhension de sa signification, ou encore de son fonctionnement. Encore plus rares sont ceux qui s’estiment en mesure de juger de son succès ou de son échec.

Fichier attachéTaille
PDF iconVoué à l’échec_internet.pdf948.34 KB

Le piège de la compensation carbone

Ce film de 15 minutes (extrait du reportage de France 5 "Acheter vert...l'envers du décor") explique comment le commerce du carbone viole les droits des communautés locales, en se concentrant sur le cas pratique d'une communauté vivant aux abords du Mount Elgon en Ouganda.

Commercer le carbone

Dans la lutte pour contrer le changement climatique, le marché du carbone est devenu l’instrument politique préférentiel des gouvernements. C’est aussi l’élément central de la CCNUCC, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, du Protocole de Kyoto. Des systèmes nationaux ou régionaux d’échange du carbone sont à présent opérationnels en Europe, aux Etats-Unis, en Nouvelle Zélande et ailleurs.

Fichier attachéTaille
PDF iconOUVRIR2.41 MB

Pages