Skip to Content

Les ONG appellent l’EU à renforcer le Plan d'action FLEGT

Un groupe d'ONG, y compris Fern, a publié une note d'information qui appelle l'UE à renforcer les mesures contenues dans son Plan d'Action sur l'application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) pour lutter contre l'exploitation forestière illégale. La note représente la contribution de ces organisations non gouvernementales au débat politique portant sur l'évaluation du Plan d'action FLEGT, la révision du Règlement sur le bois de l'UE (RBUE) et l'engagement de l'UE à mettre fin à la déforestation et à restaurer les forêts dégradées d'ici 2020.

Les recommandations des ONG sont :

  1. Démontrer un solide engagement politique vis-à-vis de la mise en œuvre effective des APV et renforcer leur impact, notamment en s'attaquant aux problèmes de gouvernance, d'intégrité et de durabilité.
  2. Veiller à ce que le RBUE soit strictement et effectivement appliqué, à ce que les produits couverts soient étendus à tous les produits dérivés du bois et à ce que de plus en plus de politiques d'approvisionnement en bois éco-responsables soient adoptées.
  3. Renforcer et encourager l'élaboration de règles régissant le commerce international du bois et améliorer la cohérence générale des politiques.
  4. Adopter des mesures visant spécifiquement à s'attaquer au bois de la guerre, à endiguer le flux du bois issu de la transformation et à décourager les investissements dans les activités préjudiciables aux forêts, dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action FLEGT.
  5. Adopter des mesures supplémentaires pour soutenir la protection et la restauration des écosystèmes forestiers à travers le monde et éliminer la déforestation des chaînes d'approvisionnement de l'UE, dans le cadre d'un nouveau plan d'action de l'UE sur la déforestation et la dégradation des forêts.
Fichier attachéTaille
PDF icon NGO_FLEGT_briefing_FR904.6 KB