Skip to Content

Recel de bois tropical: l’Union européenne complice

Selon de précédentes études commandées par l’Union européenne, l’Union est le principal importateur au monde responsable de la « déforestation intrinsèque » liée aux produits agricoles et aux produits du bois. La présente étude va encore plus loin en démontrant que l’Union européenne est également l’un des plus grands importateurs de produits issus de la déforestation illégale. Selon les estimations de cette étude, en 2012, l’Union européenne a importé l’équivalent de 6 milliards d’euros de soja, de boeuf, de cuir et d’huile de palme issus de cultures ou d’élevages pratiqués sur des terres déboisées illégalement dans des zones tropicales, ce qui représente près d’un quart du volume total des échanges mondiaux. Les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et la France figurent parmi les principaux pays consommateurs des matières premières issues de la déforestation illégale et sont collectivement responsables des deux tiers de leur valeur d’achat dans l’Union européenne et des trois quarts des zones forestières détruites.

 

Fichier attachéTaille
PDF icon Stolen Goods_FR.pdf2.38 MB