Le programme de l'UE en matière de commerce et d'investissement contribue à la disparition des forêts dans le monde. 

La demande de matières premières issues de terres récemment déboisées, les faibles taxes à l'importation et des protections environnementales et sociales inadéquates favorisent la déforestation et portent atteinte aux droits des communautés. L’UE négocie actuellement des accords de libre-échange avec des pays forestiers tels que l'Indonésie, les Philippines, la Malaisie, la Thaïlande, le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay. Le seul moyen de s'assurer que ces accords respectent les droits de l'homme et atteignent les objectifs de protection des forêts est d'inclure des protections suffisantes et de les négocier de manière ouverte, transparente et inclusive.

Voir plus de ressources

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.