Share
Rapports

Approfondir et élargir la participation multipartite aux APV pour un impact plus fort

10 juillet 2019

Approfondir et élargir la participation multipartite aux APV pour un impact plus fort

Mises à jour des APV, juin 2019

L’une des caractéristiques uniques des Accords de partenariat volontaires (APV) – qui représentent une part essentielle du plan d’action relatif à l’application des réglementations forestières, à la gouvernance et aux échanges commerciaux (FLEGT) est qu’ils permettent à divers acteurs (gouvernement, secteur privé, société civile et communautés forestières) de discuter de la manière dont les forêts doivent être gérées. Les APV sont les seuls accords commerciaux qui promeuvent une approche aussi audacieuse et innovante, et ils sont par conséquent considérés comme des modèles de gouvernance multipartite.

La situation est claire : les forêts et les populations sont intrinsèquement liées ; ainsi, le sort des forêts ne peut être débattu sans faire intervenir les populations qui les protègent et les entretiennent depuis si longtemps, et de nombreux acteurs de la société civile ont observé un « cercle vertueux » en lien avec la participation de la sociét́é civile et des populations locales aux APV.

Toutefois, dans beaucoup de pays, le processus de l’APV est à la croisée des chemins. En cette période critique, ceux qui se dirigent vers le régime d’octroi des licences FLEGT devraient s’employer à maintenir une participation effective de la société civile.  Dans le même temps, les pays producteurs de bois ne peuvent être les seuls à fournir des efforts. L’UE et les autorités compétentes des États membres peuvent également encourager la participation des OSC du côté de la demande.  

Share this:

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.