Share
Notes d’information

Éléments clés pour un accord entre l’UE et les pays producteurs de cacao, afin de garantir la durabilité dans le secteur du cacao

22 septembre 2020

Éléments clés pour un accord entre l’UE et les pays producteurs de cacao, afin de garantir la durabilité dans le secteur du cacao

La Commission européenne étudie actuellement la possibilité de conclure des accords bilatéraux avec les gouvernements du Ghana et de la Côte d’Ivoire afin d’assurer la durabilité du secteur du cacao, notamment en luttant contre la déforestation, la pauvreté des producteurs et le travail des enfants. 

L’objectif de ces accords devrait être d’assurer une transition vers une production durable de cacao qui assure aux producteurs un revenu vital, tout en veillant à ce que la consommation de cacao de l’UE ne contribue pas au travail des enfants et à la déforestation. Comme l’UE importe la majeure partie de son cacao du Ghana et de Côte d’Ivoire et que de nombreuses sociétés productrices de cacao ont une activité très importante au sein de l’UE, un tel accord pourrait s’avérer très efficace. 

Ce document a été élaboré sur une période de six mois par des 13 ONG basées en Europe, au Ghana et en Côte d’Ivoire.

Ce document commence par exposer notre vision de ce à quoi pourrait ressembler un secteur du cacao durable et ainsi ce qu’un accord de partenariat bilatéral doit combattre. Il décrit ensuite comment le partenariat peut atteindre ses objectifs, en précisant ses différentes composantes, les responsabilités des parties prenantes et le processus de négociation. Il conclut en résumant les voies possibles pour l’avenir. 

Catégories: Reports, Plan d'action européen sur la protection des forêts et le respect des droits, Forest Law Enforcement, Governance and Trade (FLEGT), EU Action Plan, Ghana

Share this:

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.